Dans la presse

Va te changer ! Dans la presse et les blogs

[…] L’une des forces de ce texte, c’est d’être dans l’action et de ne pas révéler, avant l’épilogue, les motivations de Robin. Dès lors le lecteur ne peut que s’interroger sur ce qu’il cherche. À transgresser des normes ? À provoquer ? À faire rire ? Le sait-il lui-même ? Il est embarqué dans une histoire qui le dépasse, mais qui met en jeu, au-delà du regard des autres, l’identité qu’il recherche et que cherche avec lui le lecteur. Ce n’est pas pour rien que l’épilogue reprend, vers sa fin, l’intégralité du prologue, qui tourne autour des verbes connaitre et reconnaitre. Peut-on connaitre quelqu’un si on ne le reconnait pas parce qu’il a changé d’habit ? Notre identité se réduit-elle à notre apparence ? Qui sommes-nous réellement ?

Un texte remarquablement écrit, touchant et juste, qui interroge le droit de chacun de vivre sa vie comme il l’entend et propre à ouvrir le débat sur les stéréotypes de genre et les préjugés.[…]
In Li&Je,   littérature jeunesse. Lire l’article complet de Michel Driol

[…] Mélange de récit, de dialogues et de pensées intimes des personnages, le texte de Cathy Ytak, Thomas Scotto et Gilles Abier se déploie et gagne en intensité au fur et à mesure de la lecture jusqu’à ce formidable épilogue. Un crescendo, comme un écho aux réactions vives et extrêmes que suscite la jupe de Robin…

Va te changer réaffirme avec force le droit à la différence. Le droit à être soi. Un texte pour faire barrage à l’ignorance et crier haut et fort qu’on peut exister en dehors de son « sexe ». Faire cohabiter en toute simplicité le masculin et le féminin. Fissurer davantage les barrières du genre imposées par la société. Une pierre de plus pour un monde plus ouvert capable d’accepter l’autre dans sa différence. […]
In « Dans la bibliothèque de Noukette » Lire la critique complète.

[…]Cathy Ytak, Thomas Scotto et Gilles Abier dénoncent sans clichés et évidemment sans gros sabots la bêtise crasse des esprits trop étroits et le dévastateur effet de meute entraînant certains dans une incontrôlable spirale de violence. Nul besoin d’en rajouter, le message est d’autant plus fort qu’il évite toute caricature inutile. Un texte fort, engagé, idéal pour une lecture théâtralisée à partager avec un maximum d’élèves tant il souligne l’importance fondamentale du droit au respect et à la différence.[…]
in « D’une berge à l’autre ». Lire la critique complète.

Bravo à « l’atelier du trio » pour ce livre, juste et adroit,  un texte fort pour aborder un sujet qui nous concerne tous : la liberté de ses choix, ou comment les assumer en allant jusqu’au bout de ses choix. Ce livre est absolument à mettre entre toutes les mains, ados et adultes…
in Au petit chaperon rouge. Lire la critique complète.